Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

lundi 25 juin 2012

Le trench coat de Humpfrey

Après avoir dessiné un nu, je me suis essayée sur du linge en dessinant le beau Humpfrey. Je pense que ça aurait été moins long de coudre son trench coat que de le dessiner ! Mais outre le fait que j'ai encore beaucoup de difficultés à faire un portrait ressemblant, je suis assez satisfaite du résultat.

Bon début de semaine,

TS



mardi 12 juin 2012

Lecture d'été

J'ai découvert en écoutant La liste à Télé Québec, Les chroniques de San Francisco, lecture que je vous recommande cet été. Je suis en retard dans les nouvelles, comme on dit, parce que ces chroniques ont été publiées dans les années 70 et 80. Dix ans plus tard, l'auteur, Armistead Maupin, en publiait la suite.

Nous suivons, au fil des années, l'histoire de trois amis qui vivent à San Francisco (vous l'aurez deviné !) dans une pension gérée par dame assez spéciale!  On finit par s'attacher aux personnages et on les trouve parfois, complètement fous ! Marijuana, sexe, macramé, avènement du sida et bien d'autres choses vous y attendent; il faut bien vivre avec son temps !

Si vous n'avez pas déjà découvert, donnez m'en des nouvelles !

Voilà, mon plaisir du moment,

Bonne lecture,

TS

dimanche 10 juin 2012

Riez pas !





J'ai déjà vu des cadres en sous-verres chez Omer Desserres. Original que je me dis. Depuis ce temps, je rêve de dessiner quelque chose à mettre dans des sous-verres vu que je déménage bientôt et que je désire décorer avec des dessins. Ce que je veux dire, c'est que je vais faire comme un mur de dessins et puis au fur et à mesure que je vais m'améliorer, mes dessins sur le mur vont changer. Une décoration interactive quoi ... mais de l'interaction juste avec moi-même. Hum...

Bon, je me suis dit qu'au lieu de partir d'une photo pour faire un dessin, j'allais partir d'un dessin pour faire un dessin. IDÉE ! sortir des dessins d'Audrey Hepburn et les reproduire en tout petit. La belle affaire ! Mais c'est plus difficile que de partir d'une photo ! En plus, j'ai sorti mes crayons de couleur à l'eau. Et là, j'ai fait l'arcade du nez en noir trop grand, j'ai recouvert de blanc, le blanc s'est transformé en gris et pour camoufler la gaffe, j'ai du répartir le blanc gris partout sur la figure... C'est une tentative comme une autre qui m'a fait passer ce dimanche pas mal vite. Alors voici ma tentative. Peut-être pas suffisant pour un sous-verre mais un début quand même. 

Bon dimanche.


TS

vendredi 8 juin 2012

Tout nu tout nu ?


Voilà, j'ai finalement décidé de terminer mon nu. J'ai joué à l'artiste et l'ai entouré de bleu. Un bleu qui va avec ma courtepointe... Hum... 

Un jour j'ai eu le goût de dessiner des contours, de sentir par mon tracé, la pureté des formes humaines, bref, des personnes nues. En même temps, j'avais un peu peur de la réaction de certains. Me jugera-t-on ? Me considérera-t-on comme une désaxée ? Devrais-je constamment argumenter que " Non, je ne me masturbe pas pendant des heures en regardant des photos érotiques ? Et que non, je ne suis une chercheure qui dessine le nu simplement pour étudier la réaction du peuple ? "   

Le nu peut effectivement porter à des blagues douteuses.  J'ai donc choisi précautionneusement (ça se dis-tu ça ?) mon sujet. Mais comme de faite, le jour où j'ai mis mon dessin sur ma page facebook, la première remarque venue fût celle d'un mononcle lointain : " Ouin, d'une fille qui manque de sexe ? " Ouf, voyons donc. Qu'est-ce que ça va être le jour où je vais reproduire un immense vagin de la page centrale de Playboy avec, en toile de fond, un utérus béant ?  

J'ai tout de suite eu envie non pas de retirer mon dessin mais de répondre à mon oncle que " Pas pantoute, je ne suis pas frustrée sexuelle depuis que j'assume mon homosexualité ! " Bon, sachant que ça ne servait à rien, j'ai simplement effacé son commentaire. Et mon mononcle ne me parle plus depuis ce temps. Voilà ce qu'il m'en coûte de montrer des fesses... 

Qu'à cela ne tienne, j'en ai commencé un autre. Une femme de dos, assise sur un canapé. Le problème jusqu'à maintenant, ça n'est pas tant que j'aime le nu (même si j'aime ça quand même, me suivez-vous ?), c'est surtout que je n'arrive pas encore à dessiner des vêtements !!! C'est juste plus difficile. Et plus excitant d'imaginer le nu, sous les vêtements !  

Enfin, me voilà prête à manufester pour la cause étudiante.

Bonne fin de semaine,

TS


vendredi 1 juin 2012

Découverte ! et ben merde...


Voici un autoportrait que j'avais réalisé il y a environ 3 mois en me regardant dans le miroir...


Et voici une deuxième tentative qui date d'environ deux semaines...



Et ben, que je me dis, je dois avoir vraiment l'air de ça !        :o)))))


Bonne fin de semaine,


TS
BlogueParade.com