Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

samedi 30 avril 2011

Réunion au sommet

On se rappellera que Cricri Duquesne, grande détective humaine, doit choisir sa prochaine enquête parmi les suivantes : - Le sexe et l'hygiène, l'affaire du gluten ou pourquoi les gens se disent des insignifiances mais semblent intéressés comme s'ils allaient passer à la télé... Étant incapable de faire seule un choix qui pourrait avoir de graves conséquences pour l'humanité, elle demande à Voracio Crane, son patron, homme brun (pantalon brun, chemise brune, caractère brun...) d'organiser une réunion d'équipe et de laisser, ainsi, libre cours à la démocratie.

Autour de la table, s'ajoutent à Cricri et Voracio,  Mamie Claire, la sécrétèèèère, Coucou Charbonneau, technicien de laboratoire scientifique, informaticien et ancien garagiste ainsi que Jumon comptable agréé et non agréable...

Cricri ouvre la réunion.

- Si je vous ai convié ici aujourd'hui c'est pour décider de ma prochaine enquête ensemble. Personnellement, je crois au pouvoir de la démocratie et j'aimerais vous dire que je trouve que votre avis à tous ici est important.

- Moi, j'aimerais juste savoir à quelle heure on va finir. J'ai un rendez-vous chez le garagiste et je voudrais pas arriver en retard, demande Mamie Claire.

- Avant de commencer, j'aimerais simplement exposer les règles de procédures. Pour demander la parole, je vais vous demander de lever la main. De plus, j'aimerais qu'on écoute l'opinion de l'autre, sans l'interrompre. Je vous demande simplement de respecter les règles minimales du savoir vivre.

- Oui, mais ça me dit pas à quelle heure ça va finir cette rencontre-là moi là, rajoute Mamie Claire.

- Je ne comprends pas, mais votre journée de travail se termine à 17h00. Alors, la rencontre peut se terminer à 17h00 maximum, répond Cricri.

- Cricri, c'est pas parce que vous animez que vous devenez mon boss. L'heure que je commence ou que je finis, ça regarde que Voracio et moi. Pis à part de ça, mon auto comprend pas le langage du travail. En tout cas, moi j'ai un rendez-vous à quatre heures et demi pis ça va être ça !

- C'est clair Mamie Claire que ça a l'air d'être juste votre affaire vos heures de travail. Surtout quand vous faites des Sudoku de 9h00 à 10h00 en pensant qu'on vous voit pas, fait Jumon.

- Diffamation ! Diffamation ! J'ai jamais pensé que vous me voyiez pas ! Je fais des sudoku en toute connaissance de cause et arrêtez de me prêter des intentions sinon, mon char va probablement briser encore plus vite.

Voyant la situation risquant de dégénérer, Cricri tente de calmer les ardeurs.

- S.V.P. personne n'est ici pour blâmer personne. Je suis certaine que les Sudoku de Mamie Claire ont une grande importance dans le cadre de son travail. Il faut respecter ça. On est pas toujours en mesure de tout comprendre le travail de l'autre et c'est ça qu'on appelle la complémentarité.

- Vous avez raison Cricri, fait Mamie Claire. C'est sûr que quelqu'un qui aligne des maudits chiffres à la semaine longue, c'est ben difficile à comprendre à quoi ça sert. Me semble qu'une journée par semaine ça serait bien assez mais bon, c'est pas moi le boss ici. Pis à part de ça, je sais pas pourquoi vous m'invitez à vos réunions d'équipe. Personne m'écoute jamais de toute façon. Je parle toujours dans le vide. J'en veux pour preuve la maudite vaisselle sale qui traîne dans l'évier. J'ai beau répété que je suis pas payée pour vivre dans votre crotte, y'a personne qui lave jamais sa maudite vaisselle. Je propose qu'on achète de la vaisselle jetable et on va régler le problème.

- Je suis désolée Mamie Claire, mais la vaisselle n'est pas un point à l'ordre du jour, répond Cricri.

- Bien, je propose de mettre la vaisselle à l'ordre du jour.

- Selon les règles de procédures du code Morin, il faut ajouter son point à l'ordre du jour au début de la rencontre en faisant appuyer notre proposition et adopter par l'assemblée. Il vous faudra revenir à une autre rencontre avec votre point vaisselle.

- C'est un complot  ! C'est un complot ! Vous voyez ! Quand même que je participerais à votre réunion, vous m'écoutez jamais.

- On vous écoute Mamie Claire. On vous écoute. C'est pas une question d'écoute mais de procédures.

- On peux-tu revenir au sujet de l'assemblée s.v.p. fait Coucou Charbonneau. J'ai de l'ouvrage qui m'attends. Pas le temps de niaiser icitte moi là.

- Mais Coucou, votre conception de la réunion d'équipe me trouble, lui répond Cricri. Je sais que la démocratie prend du temps et de l'énergie mais ça n'est certainement pas du temps perdu. Si on suit le code de procédures et qu'on prend le temps de débattre et d'entendre l'opinion de chacun sur le sujet qui est traité à l'ordre du jour, la décision n'en sera que plus pertinente. Lorsqu'une majorité de personnes s'entendent sur une décision, l'adhésion et le soutien de tous sont encore plus forts.

- Ouin, ben en attendant, ça fait une demi-heure qu'on parle de n'importe quoi sauf du sujet, souligne Jumon.

- Je sais, répond Cricri. Parfois le début des débats est un peu long. Il faut que chacun s'échauffe, qu'on prépare l'atmosphère. Mais il ne faut pas croire qu'on perd notre temps.

- Enfin, entrons dans le sujet, rétorque Jumon. Gluten, Ggggggluten, ggggggluten ... quand je dis ça, je trouve que c'est très guttural. Est-ce que le gluten a un rapport avec le cri de la dinde ?

- Pas du tout indique Cricri. Le gluten est une protéine contenue dans le blé et certaines autres céréales. Mais on découvre que de plus en plus de personnes sont intolérantes à cette protéine. Elles en souffrent parfois très longtemps avant qu'on découvre le problème.

- Êtes-vous certaine que c'est pas des malades imaginaires ? fait Mamie Claire. Si t'es pas capable de digérer quelque chose, t'as juste à pas en manger pis à arrêter d'écoeurer le monde avec ça.

- Il est là le problème. Est-ce que c'est parce qu'un problème ne nous touche pas individuellement mais qu'il affecte une grande communauté, est-ce que c'est un problème qui ne nous concerne pas personnellement ? Je pense qu'il faut se sentir concerné par le bien être de tous nos concitoyens.

- Ben si vous avez l'air convaincue de l'affaire du gluten, pourquoi vous faites pas l'enquête sur ça pis qu'on en finisse ? fait Mamie Claire.

- C'est que je trouve que les autres sujets affectent tout autant notre communauté. Mais  lequel est le plus criant. À quel problème doit-on répondre en premier ?

- Le sexe, le sexe.... le sexe mène le monde. Moi ça m'intéresse de parler de cul. Je sais pas pourquoi vous vous lancez pas dans une enquête sur le cul... Envoye Cricri, tu vas voir que je vais devenir efficace dans mon labo si t'as des affaires à me faire analyser. Envoye, prend l'enquête sur le cul.... bave Coucou.

- Excusez là. C'est totalement déplacé. On devrait agir comme des êtres civilisés fait Cricri. Apprenons à laisser de côté nos points de vue strictement individualistes et envisageons la situation d'une façon collective.

- Eille wow ! C'est toi qui a dit au début de la rencontre que notre opinion était importante. C'est parce qu'on se met à parler de sexe que tu changes ton discours ? Ça serait-tu parce que ça fait longtemps que tu y as pas goûté ? Viens voir mon oncle tu vas voir, tu vas comprendre de quoi je parle...

- Je dis pas que votre opinion n'est pas importante mais que devez sortir du cadre individuel pour vous projeter dans un cadre plus collectif.

- On comprend rien quand tu parles Cricri, lance Mamie Claire. On dirait que tu essayes de nous faire passer pour des caves en prenant tes grands mots. Pis moi, ben mon muffler est entrain de me lâcher, je le sens.

- C'est pas par des menaces que la rencontre va se dérouler plus vite Mamie. Lâchez votre maudit char et concentrez-vous sur le sujet de la réunion.

- Non mais d'un point de vue strictement mathématique, lance Jumon. En avez-vous vu plusieurs films sur du monde qui mange pas de gluten comparé à des films sur le sexe ? Même la planète des singes parlait de sexe.

- Ah oui, c'était donc bon la planète des singes, fait Voracio. Moi c'est mes films fétiches.

- Ah oui, moi aussi fait Jumon. Surtout quand on lance le nonosse en l'air sur la grosse musique de fin du monde.

- T'es pas dans la planète des singes ! rétorque Coucou. C'est une scène de l'Odyssée de l'espace ça.

- Excuse Voracio, t'as rien dit depuis le début de la rencontre et quand tu ouvres la bouche c'est pour parler de la planète des singes. Côté leadership, on repassera, lui souligne Cricri.

- Je vous rappelle Cricri que c'est vous qui animez la rencontre et qui devriez avoir le leadership...

- Ah ! s'impatiente-t-elle. Enfin. Vous êtes hors d'ordre. Pouvons-nous revenir à notre ordre du jour.

- J'aimerais régler une affaire fait Jumon. Ça va sûrement aider à l'avancée de nos travaux. Pour le troisième sujet, du monde qui ont l'air super intéressé alors que l'autre leur parle d'insignifiances, ça concerne juste les bourgeois. Moi j'ai été élevé à la dure, dans un milieu pauvre pis quand c'est platte ce que tu racontes, ben y' a personne qui écoute pis en plus, on te dit de fermer ta yeule. Fait que tes osties d'histoires de fin de semaine de jouer au parc avec les flots, on le sait que ça intéresse personne. Donc, je propose qu'on raye cette possibilité de la liste.

- OK mais c'est une drôle de proposition. Au lieu de voter pour un sujet d'enquête, tu votes contre un sujet d'enquête. Je sais pas si ça nous avance.

- Wow l'animatrice fait Jumon. J'ai fait une proposition. Selon les règles de procédures tu devrais demander si quelqu'un appui. Et si oui, on doit débattre de la proposition et de rien d'autre.

- Quelqu'un appuie-t-il la proposition de Jumon de rayer de la liste des enquêtes possibles le troisième sujet d'enquête ?

- J'appuie fait Mamie Claire.

- D'accord, sur la proposition, y a-t-il quelqu'un qui veut prendre la parole ?

- Bien fait Voracio, je suis d'accord qu'on raye cette possibilité mais j'aurais un sous-amendement à la proposition. Je suis d'accord que le monde ne parle pas de leur fin de semaine au parc mais s'ils ont écouté la planète des singes, ils pourraient en parler.  

- Hors d'ordre Voracio, fait Cricri. Il n'est pas question d'entrer dans le débat du contenu de la proposition mais du fait qu'on raye cette proposition.

- Ben c'est pas clair. C'est pas la proposition sur le fait que le monde écoute même quand c'est insignifiant ?

- Oui, mais on ne discute pas de ce qu'ils peuvent parler ou non mais du fait qu'on veut enlever ce sujet d'enquête de la liste des possibilités. Est-ce que c'est clair pour tout le monde ça ici ce que je suis entrain d'expliquer ? demande Cricri.

- Je demande le vote ! soumet Mamie Claire.

- Attendez Mamie Claire. Avant de voter, faut être certain qu'on s'entende sur ce sur quoi on parle.

- Ben si il faut s'assurer que tout le monde suit avec des procédures de même, on est pas sorti du bois... pis pas encore entrés au garage non plus... Compris, pas compris, je demande le vote pareil.

- Êtes-vous prêts à voter ? demande l'animatrice.

Un silence accueille favorablement sa question.

- Il est entendu que l'animatrice ne vote pas.  Qui est en faveur de la proposition ? : 4 personnes.  Qui est contre la proposition ?  0 Euh... j'aimerais rappeler que quand on demande le vote c'est qu'on est contre la proposition... Mamie Claire, pourquoi avez-vous demandé le vote ?

- Ben, je voulais donner la chance à tout le monde de voter contre si il le voulait.

- Vous n'avez pas à faire ça. Chacun doit s'assumer autour de la table. Si quelqu'on veut voter contre, il demandera le vote...

- Arrêter d'essayer de me piéger devant mes collègues. C'est insultant à la fin.

- C'était pas mon intention je vous assure. Mon intention c'est qu'on prenne une décision le plus efficacement possible, indique Cricri.

- Ben ça paraît pas, s'offusque Mamie Claire.

- Résumons. Nous avons éliminé le troisième sujet d'enquête. Il nous reste donc à voter sur la question du sexe et de l'hygiène ou sur le gluten.

- On s'en fout du gluten. Ça intéresse pas personne fait Coucou.

- Mais c'est ça le problème. Si on s'en fout, on règlera pas le problème de la collectivité. Il faut arrêter de s'en foutre comme ça tout le temps parce qu'on ne vit pas le problème.

- Ben ouin, si je suis votre idée, faudrait que je me préoccupe des cancéreux, des asthmatiques, des arthritiques, des spina bifida, des déficients, des gangs de rue... ça finira plus tout ça. Si je me mets à faire ça, j'aurai jamais le temps d'aller au garage moi.

- J'ai une grande idée fait Jumon. Je propose qu'on mette les deux sujets dans un chapeau et qu'on tire au sort.

- FANTASTIQUE ! font-ils tous en choeur...

- C'EST HORRIBLE COMME PROPOSITION ! s'écrie Cricri. Je vous ai réuni en réunion d'équipe justement pour qu'on s'appuit sur des bases solides pour  prendre une décision. Sinon, ça fait longtemps que j'aurais tiré au sort.

- En tout cas, je vois pas où vont être tes bases solides si la technique c'est d'épuiser tout le monde jusqu'à temps qu'on prenne une décision... fait Mamie Claire ironique.

- Bon ben je pense qu'on a assez débattu. Moi je propose que ta prochaine enquête Cricri se déroule sur le sexe, dit Voracio.

- J'appui fait Jumon. Et qu'on passe au vote !

Voyant la tournure de la réunion et constatant qu'elle ne pourra pas tenir les rênnes encore longtemps, Cricri lâche prise.

- Qui est pour la proposition ? Voracio, Jumon et Coucou. Qui est contre ? Mamie Claire (et Cricri qui ne peut voter vu son statut d'animatrice).

Suite au vote, Mamie Claire s'interroge.

- Je me trompe mais c'est significatif que c'est juste des hommes qui veulent parler de sexe ?

- Hum... fait Cricri. Je crois que c'est une donnée à tenir compte dans mon enquête. Merci Mamie Claire.

- Bon, je peux aller jouer au Sudoku maintenant ?  S'adressant au groupe... vous voyez que je m'assume ???


À suivre...

2 commentaires:

ClaudeL a dit…

Pas que l'enquête! Pas que le billet.

Travailleuse sociale a dit…

Hum... faudrait aussi se pencher là-dessus.

BlogueParade.com