Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

dimanche 23 janvier 2011

Les bijoux d'Épinéphrine

Ok ok, je le sais que c'est moi qui ai fait les bijoux, on flushe Épinéphrine, c'est plus difficile à mettre un texte au "elle" qu'au "je". Je continue donc avec mon exposition de bijoux.

Rubans en fête
Celui-ci a l'air de rien sur cette photo mais il est très réussi. C'est une technique enseignée par la prof de bijoux. On met n'importe quoi et on ajoute plein de rubans. Le résultat est assez impressionnant. Ça fait même une belle décoration de cou pour Noël... 

Enlève ton col ma jolie
Bon, j'ai une cicatrice dans le cou qui a la forme d'un gros bouton. Mes colliers me servent aussi à porter des décolletés.

Pas de nom
Celui-ci je vous avertis à l'avance, il est complètement raté. Mais comme il paraît que la création naît de la controverse, je vais quand même vous raconter son histoire. C'était un soir où je me disais que mettre des boules autour d'une corde n'égalait en rien ma définition de la créativité. Peut-être suis-je un peu sévère, après tout, agencer les boules et choisir les bonnes couleurs peut tout de même avoir un certain sens dans le monde de l'art. Mais pour ma part, je veux plus, j'ai besoin de plus. Le sens que je donne au mot créativité est de transposer une émotion ou une idée en autre chose. Ou encore que la chose créée parte totalement de moi, d'une idée qui germe en mon esprit. Alors, je me suis mise à penser un collier dans ma tête et j'ai tenté de le recréer. J'étais certaine que ce serait très joli. Et ça a donné une affaire toute croche dont je n'étais pas très fière. Mais bon, je n'allais pas abandonner comme ça. Peut-être en ajoutant une petite note de quelque chose, je pourrais sauver cette soirée de travail acharnée? Et j'ai pensé aux rubans de ma professeure. Elle a une technique toute particulière. Elle fait des colliers érotiques en mettant de très longs rubans qui sillonnent le long d'un profond décolleté. Et ça a donné ça, c'est à dire rien. Alors ou bien je le porte toute nue en étant convaincue que c'est la seule façon qu'on ne le voit pas ou bien il prend le bord. Saurez-vous deviné l'utilité que j'en ferai ???


p.s. .... Eille, dans tes rêves !!!! 

Simple rocaille
Tout est dans le titre ! Tout simple. Qui va avec n'importe quoi en autant que ce soit rouge.


Clous de la soirée
Fabriqué avec des clous (ben des clous de bijoux, pas de construction), se porte très bien lors d'une soirée. Les petites perles scintilleront dans le ciel de votre vie...

Vert l'avenir

Wow ! Celui-ci est à mon goût. Bon, j'ai un peu copié l'idée dans une revue, mais l'assymétrie est totalement de moi. Rien de pareil, rien d'égal, le bonheur dans l'imperfection. À bas l'hygiène de vie ! Vive l'existence débridée d'une chinoise en mal d'exotisme !!! En tout cas, c'est tout. 



Merci d'être là et bon début de semaine.

TS

5 commentaires:

Fumoffu a dit…

le Pas de nom est définitivement mon favori !

Travailleuse sociale a dit…

Alors je t'offre de l'adopter ! Pourquoi détruire une chose si une personne l'aime (vraiment ?). Qui sait, tu pourras même le baptiser...

seb haton a dit…

Ah, quelle dénouement inattendu et grandiose !
Le "pas de nom" a définitivement quelque chose de "spécial", sans doute à cause de l'histoire qui lui est associée. Je le vois effectivement bien comme "bijou érotique".
Quant à l'utilité que tu en feras... peut-être un attrape-rêves au-dessus de ton lit ?
sébastien

Une femme libre a dit…

Ben moi aussi c'est le collier érotique pour toute nue que je préfère!

Travailleuse sociale a dit…

Et ben ! Si je m'attendais à tant d'engouement. Je vous remercie au nom de Pas de nom. Et si Fumoffu ne me revient pas sur l'adoption dudit collier anonyme, je vous l'offrirai... si ça vous dit.

TS

BlogueParade.com