Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

lundi 3 janvier 2011

Histoires vraies ou presque

Ma mère

- Au moment de sa mort, ma mère m'a regardé comme ça, avec ses grands yeux tendres et suppliants de biche et m'a dit : "Ma fille, toute ma vie j'ai pris soin de mon ficus avec tant de soins et beaucoup d'amour. Aujourd'hui, il est devenu ce magnifique arbre qui trône dans mon salon. Je te le lègue, prends en soin et chaque fois que tu le regarderas, tu verras à travers sa beauté, toute la force de notre relation. "

Bien, c'est ça que je fais. Ma mère avait raison. J'y mets tous mes soins. Je le nourris, je l'engraisse, je le change de pot. Mais lui, il est là, à rire de moi, à dépérir et à ne jamais sembler satisfait de ce que je fais. C'est pas les souvenirs auxquels je m'attendais.

J'ai décidé de mettre une annonce :

"Ficus qui se prend pour un bonzai, à donner. Encore vif, mais bientôt mort. "


Cimetière en grève

- Le cimetière près de chez moi est en grève. C'est fini, le droit de mourrir vient de nous être enlevé sous peine d'être traité de scabs !


État d'esprit

J'ai écrit la suite des histoires d'Épinéphrine et d'Hermine. Voilà, c'est sur papier. Mais je le lis et voilà, je ne le trouve pas bon ce texte. Pas terminé. Il manque quelque chose que je n'ai pas ces temps-ci ! Qu'est-ce que c'est ? De l'humour ! Il est plate à mort. Comme moi... je cherche mon esprit et je reviens le plus vite possible.

2 commentaires:

Marie-Andrée a dit…

Je suis l'aidante naturelle d'un ficus moi aussi. Il me vient de mon ex. Comme le sofa, la table à café, le chat. Mais il a repris le chat. Pas cette saleté de ficus.
En amateure d'arbre lette au tronc parfois tissé, je reviendrai te lire!

Travailleuse sociale a dit…

Amateure de ficus non désiré, bienvenue sur mon blogue ! Et merci pour tes encouragements. Je me sens déjà moins seule au monde.

BlogueParade.com