Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

dimanche 17 avril 2011

Résultats du sondage

Cricri a cru, que dans sa difficulté de choisir la bonne enquête (le gluten, l'hygiène et le sexe ou les gens qui se parlent de banalités avec un intérêt pareil à s'ils parlaient à une caméra ), que ce serait une bonne idée de s'aider en demandant le vote des lecteurs de ses aventures. Recevant une bonne centaine de visites par semaine (bon, ça n'est pas la panacée mais pour un blogue de lecture, c'est pas mal), elle se demandait souvent s'ils s'étaient seulement perdus sur son site ou bien s'ils étaient de vrais adeptes. Elle s'était dit que le sondage pourrait lui donner une petite idée puisque généralement, 10 % des gens s'impliquent réellement dans notre société. Donc, 10 % de ses lecteurs devraient répondre...

Voici les résultats du sondage :

QUELLE SERA LA PROCHAINE ENQUÊTE DE CRICRI ?

A- Le lavage de je sais trop quoi et cunnilingus/fellation ? = 0 % de réponse.
B- C'est quoi l'affaire avec le gluten ? = 0 % de réponse
C- L'intérêt pour les stupidités ? = 0 % de réponse
D- Ben voyons Cricri, t'as les compétences pour décider toute seule...  = 0 % de réponse

Pour un total de 0 % ....


Sentiment de rejet total pour Cricri... Doit-elle continuer à écrire ses histoires sur un blogue ? N'ayant pas écrit depuis quelques jours, elle se sent dans un néant littéraire total. Et moins elle écrit, moins elle a envie d'écrire... Elle pourrait bien ici demander de l'aide sur sa réflexion, mais il serait trop dommage que personne ne réponde ....

Que faire, que faire ? Elle continue sa réflexion. D'autant plus que si elle doit vivre une nouvelle enquête, elle doit trouver un moyen de choisir la bonne enquête.

8 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Hé misère...dur dur de trouver le temps pour tout lire ce qu'on veut lire..tout écrire ce qu'on veut écrire...une journée de 28 heures..faudrait inventer ca!

Et dilemme, dilemme ...quand tu nous tiens...je te comprends donc.

Mais, je te dis un p'tit bonsoir en passant...C'est au moins ca ;)

Travailleuse sociale a dit…

Oui en effet. Et moi, il ne faudrait pas que j'arrête d'écrire parce que quand je prends une pause, c'est le décrochage. Pour moi l'écriture doit être constante, c'est comme une synergie entre moi, mon vécu quotidien (dont je m'inspire) et mes idées... et ça doit être constamment en mouvement. Mais malheureusement, je n'ai pas que ça à faire... Et parfois, je trouve la discipline que ça demande très difficile et surtout, parfois, je me dis, pour arriver à quoi ? Et c'est là qu'il faut que j'arrête de penser et que je me relance. Sinon, mes réflexions ne me mènent nul part...

ClaudeL a dit…

Quitte à te mettre en maudit, je vais être franche et sèche pour t'aider dans ton questionnement.
Je ne te lis plus autant, pour pas dire presque plus depuis que ton texte est centré.
Aussi simple que cela. Je ne sais pas pour les autres, mais visuellement, mon cerveau est incapable de lire plus de trois lignes de texte écrit en 9-10 s'il est centré.
Tu vois, rien à voir avec les sujets que j'aimerais sans doute.

Mais c'est ton blogue, tes choix.
Et si je n'étais pas la seule? Et si d'autres ne lisaient pas sans trop savoir pourquoi?

ClaudeL a dit…

Je vois que tu as "reformaté" ton texte. Je ne veux pas que tu le fasses juste pour moi. Il faut que tu en sois convaincue toi aussi.

Ça ne veut pas dire que tu auras plus de lecteurs, mais personnellement, j'y viendrai plus souvent et je lirai.

Une femme libre a dit…

Pourtant les sujets de cunnilingus/fellation décrochent beaucoup de votes normalement. C'est certain que si c'était mêlé avec faire son lavage... peut-être que les sondeurs ont été mélangés,perplexes ou bien n'ont pas osé répondre. Comme moi, je n'ose pas répondre. Le lavage ne m'intéresse pas, le cunnilingus, oui, mais je n'oserais dire publiquement. Alors... c'est ça... vos lecteurs sont mélangés et/ou timides. Dans le fond, ça explique tout, vous ne trouvez pas?

Une femme libre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Travailleuse sociale a dit…

Hum... femme libre. La vraie réponse serait celle pour laquelle on a pas osé voter ?

Sans blague, le problème c'est moi et mes éternelles questions existentielles. Toujours à tout remettre en question. Dois-je continuer à écrire ce blogue ? Je vais où avec ça ? Vais-je quelque part ? J'ai besoin qu'on me rassure et ça n'arrive pas. Alors peut-être est-ce là la vraie réponse. Me rassurer moi-même. Trouver mes réponses en moi-même.

Une femme libre a dit…

Belle analyse, Travailleuse sociale. Un blogue peut servir à tant de choses, même à se psychanalyser soi-même!

BlogueParade.com