Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

vendredi 10 février 2012

Premiers apprentissages


Ça y est, c'est fait ! Je me suis inscrite à un cours de dessin de la Ville de Montréal. Un peu mal à l'aise je suis arrivée au cours sans trop savoir à quoi m'attendre. Enfin, je le savais un peu. Des gens, venus d'un peu partout, visiblement sans rien les reliant les uns aux autres, rien ou presque, seul le dessin. L'envie d'apprendre ou de passer le temps. Lorsque le prof nous a montré comment faire notre première face de chien, j'ai un peu reculé. Ah non ! Pas les formes géométriques ! J'avais lu cette façon de faire dans les livres qui vous enseignent à dessiner et d'instinct, je la rejetais. Je ne vais tout de même pas me mettre à sortir mes compas, mesurer les angles et tout le tra la la qui enlève le plaisir de créer. Mais je me trompais et largement. J'ai obéis sans trop savoir que faire d'autre. Après tout, maintenant que je l'avais payé ce cours, autant essayer cette méthode. Et puis, en dessinant, l'illumination. J'ai compris (ma foi peut-être à tort ?) que si j'arrivais à dessiner autour de formes géométriques, là était le chemin vers autre chose que la reproduction de dessin. Si j'arrivais à faire entrer un cercle dans la tête et un verre dans le museau de mes chats en respectant à peu près les proportions, peut-être arriverais-je à dessiner de mes propres ailes !!! Fantastique ! Bon, si je rêve, ne m'éveillez pas. Ne venez pas détruire mes premiers émois. Mon premier enthousiasme. Pour l'instant, laissez-moi me bercer de mes illusions. Peut-être m'amèneront-ils là ou je le souhaite ou simplement dans un autre univers tout aussi créatif. Alors laissez-moi simplement aller là ou je dois aller... 

Et puis, vous croyez que j'ai appris à dessiner un chien ? Oui et non. J'ai dessiné ce chien mais j'ai surtout appris à ne pas avoir peur de peser sur le crayon. Mes premiers dessins étaient un peu fades. On distinguait mal le visage du cadre. Même tonalité. Même blanc.  J'avais peur de les détruire en y jetant trop de graphite. Et maintenant, voilà le résultat ! J'ai beaucoup moins peur du noir.  Et honnêtement, j'en suis bien  satisfaite. 




2 commentaires:

Une femme libre a dit…

Wow! C'est impressionnant. On ne sent pas du tout que c'est basé sur des formes géométriques. Ça a l'air tout à fait naturel et fait à main levée.

Travailleuse sociale a dit…

Merci femme libre. J'ai trouvé là, un intérêt qui me durera quelques temps je l'espère. Ce dessin m'a pris deux heures et j'ai complètement décroché de tout pendant ce temps.

BlogueParade.com