Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

samedi 12 décembre 2009

Ville de neige, ville de rêve, ville de marde !

Ce matin, je n'ai pas trop l'âme à écrire un texte des plus enlevants. Je viens de passer une bonne heure à essayer de sortir mon char de son trou de neige et de glace. En plus, la police est passée mettre une bonne dizaine de contraventions aux autos qui étaient garées de travers. Vous savez comme dans un western, en diagonal. Mais où tu veux les mettre les chars quand t'as de la neige jusque dans le fond de tes culottes, tu sais plus où la mettre la maudite !

Pis là, mercredi, la Ville avait soigneusement mis les pancartes de déneigement de l'autre côté de la rue, pour finalement les changer de bord sans avoir même déneigé le premier côté. Eille, il doit en falloir du monde pour prendre des décisions compliquées de même... Engagez-moé calvaire, je suis capable moé de décider de changer les pancartes de bord. J'ai pas de problème avec ça. Trop facile... M'as même les mettre à l'envers, pis après, m'a décidé de les mettre à l'endroit. Crisse, je peux aussi faire des poèmes sur les pancartes de déneigement, au moins y vont servir à quelque chose :

L'hiver est arrivé
Faque démarde toé
Ton char tu dois enlever
Avant de te faire tower
Pis de donner,
92 piastres à Tremblay !!!

En plus, y'avait un gars dans sa fenêtre, qui me regardait virer de "sourd" et me faisait signe de reculer. Osti ! ben oui ! Fallait ben y penser, essayer de reculer pis après essayer d'avancer ! Fuck ! Il me reste pu qu'à me teindre en blonde pis le kit est complet !

Pis en plus, y'a toujours un gars qui vient t'aider et qui te dit des affaires comme "Ben ça vaut pas d'la marde votre affaire pour mettre en dessous des pneus." Pis tu te la fermes parce que le monsieur, ben, il t'aide même si il t'énarve et que t'as juste le goût de lui crier dans face que t'en as rien à foutre de son opinion sur tes affaires à toé !


Joyeux hiver calvaire !
Joyeux calvaire !

Aucun commentaire:

BlogueParade.com