Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

lundi 11 juillet 2011

Et aujourd'hui ?

J'ai commencé ma journée en terminant Los Angeles River de Michael Connelly. Jusqu'à maintenant, j'appréciais correctement cette lecture. Pas que j'attendais impatiemment que le jour se lève pour aller lire encore un bout, mais c'était disons ok comme lecture. Je réalise que finalement, j'ai plutôt hâte de terminer ce livre, je m'ennuie. Pas que c'est pas bien, c'est plutôt bien écrit, mais je n'accroche pas à ce suspense policier. Lorsque l'on décrit une enquête pendant 325 pages et que l'intrigue se déroule dans les dix dernières pages, ben ça finit par m'ennuyer. Et surtout ça ne donne pas le goût de me ruer sur ma propre écriture. Je veux simplement savoir comment le meurtrier se fera piéger qu'on en finisse.

Et puis, côté écriture, on ne peut pas dire que ma journée fût très prolifique. Me suis même demandée si j'aimais ça tant que ça écrire ? L'hiver j'ai trop de travail et l'été ben, je veux profiter de mes vacances. Tout comme pour l'entraînement, j'ai souvent des défaites. Et puis je me demande si tout doit toujours être noir ou blanc. Peut-être est-ce tout simplement un bout de ma vie où j'ai moins envie ? Ou ...? Bah, ou quoi ?

N'empêche que j'ai relu les 5 chapitres que j'avais écrits l'an dernier. Je dois dire que j'y  retrouve des idées intéressantes mais une écriture qui ne soulève pas vraiment l'intérêt du lecteur, enfin il me semble. Je narre. Pas de dialogues. Peu de descriptions.  Je dois tout reprendre depuis le début. Une seule idée se résume en un paragraphe alors je crois pouvoir développer, faire vivre des personnages, qu'ils discutent entre eux, je peux travailler à décrire davantage l'environnement afin de faire sentir l'ambiance au lecteur ... Bref, je recommence non je continue mais autrement.

Enfin, ça vient, ça vient. Je vais, je vais...  Oh la ! Ne t'emballe pas ma vieille, commence toujours par écrire ! Tout de même, après cette relecture et ces réflexions, j'ai eu deux petites idées, deux petits éclairs. Deux points de départ qui j'espère me mèneront à un premier chapitre.  Ça y est, je suis presque rendue là où je voulais arriver ou plutôt où je voulais débuter. Je suis un peu plus entourée psychologiquement par mon projet. Pas envahie, juste ce qu'il faut pour entraîner mon imagination et la convertir dans des idées, dans des mots.

Me reste plus maintenant qu'à commencer à écrire... . AH!!!!!!!

4 commentaires:

ClaudeL a dit…

Et quand on sait que le début est tellement important... on peut le recommencer dix fois plus que tout le reste, tellement on a peur, tellement on doute, tellement on ne sait pas, tellement on n'est jamais satisfaite.

Travailleuse sociale a dit…

Bon, c'est angoissant mais en fait, tu me rassures. :o)

Une femme libre a dit…

Je suis tellement contente de ne pas écrire un livre, les auteurs semblent tellement souffrir, douter, recommencer, corriger, et douter encore un peu. L'enfer! C'est rare qu'on entend parler du plaisir d'écrire. Moi, quand j'écris dans mon blogue, c'est du plaisir et rien d'autre et sinon, je n'écris pas ce jour-là. Mais les vrais auteurs ont besoin d'une discipline et d'un encadrement qu'ils se donnent à eux-mêmes. Il y a quelque chose d'admirable à cet ouvrage solitaire et abstrait.

Travailleuse sociale a dit…

Ta réflexion est intéressante femme libre. À travers mon expérience, je vais me demander : est-ce que j'aime ça ou pas ? Et qu'est-ce que j'aime exactement ? Je me lance et j'espère découvrir quelque chose qui me convient. Parce que oui se mettre à écrire parfois c'est l'enfer, mais je trouve qu'une fois partie, j'y trouve aussi bien du plaisir. Alors, c'est à suivre...

BlogueParade.com