Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

jeudi 14 juillet 2011

Et bien non...

Je ne pourrai pas vous dire si les idées me sont venues plus rapidement avec les pieds dans l'eau. Je ne pourrai pas vous dire si d'être couchée sur le sable m'inspire davantage que d'être assise devant mon ordinateur. Je ne pourrai pas vous dire si des traits de caractère de certains douaniers peuvent être représentés dans mon personnage principal...

Mais je peux vous dire que je n'ai pas reçu mon passeport à temps pour les plages du Maine. snif snif

Qu'à cela ne tienne ! Changement de destination de dernière minute ... Kamouraska et les bélugas... Est-ce inspirant pour un livre un béluga ? Je vérifie et vous en reparle très bientôt.

Bonne fin de semaine à tous et toutes,

TS

5 commentaires:

seb haton a dit…

Les bélugas, c'est méga-inspirant ! J'ai un merveilleux souvenir de traversée du Saint-Laurent dans un grand bateau-ventre (on pouvait y mettre des tas de voitures).

Quant à la grande question : pourquoi écrire ?
Il s'agit sans doute de la plus mauvaise interrogation qui soit. C'est aussi faible que Pourquoi investir sur les marchés financiers ? ou Pourquoi fabriquer des croissants au beurre ?
L'être humain n'a besoin de rien d'autre que manger, dormir et satisfaire ses besoins naturels.
Alors pourquoi écrire ?
Eh bin pour qu'on nous pose la question, tiens !
Belles vacances quand même ;)
séb h.

ClaudeL a dit…

Pourquoi ne pas avoir été chercher votre passeport directement dans un bureau, soit de Montréal ou de Gatineau?

Les bélugas, plus de chance de les voir un peu plus au nord: Rivière-du-Loup, en scrutant vers l'île au Lièvre ou encore sur la rive Nord à l'entrée du Fjord.

Et juste à s'assoir sur une plage, de galets ou de sable soit-elle, belugas ou non, oui, fort inspirant d'après moi.

seb haton a dit…

Et grâce au commentaire de ClaudeL, je me souviens bien à présent : nous avions fait la traversée entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon :)
s.h.

Travailleuse sociale a dit…

Seb : Et pourquoi se poser des questions ? Mais c'est une mauvaise question. Je sens que je ne trouverais jamais la réponse.

Claudel : J'ai demandé pour aller le chercher en personne ce passeport. J'avais fait 3 files d'attente, déjà 2 heures que je poireautais et quand j'ai demandé pour venir le reprendre en personne, on m'a dit : "Pas dans la bonne file. Vous devez continuer à faire le pied de grue encore 2 heures dans cette autre file... " Ils m'ont assuré qu'advenant un problème des postes, ils choisissaient un autre service de courrier. Mais un service postal qui n'est plus en lock out mais qui ne fonctionne pas n'a pas l'air d'être un problème à leurs yeux. Enfin, les joies de la bureaucratie. Il est arrivé 3 heures après mon départ finalement. Voilà.

seb haton a dit…

Mais si, c'est une excellente question ! Se poser des questions, c'est vivre avec la conscience de soi. Et du coup je me déjuge moi-même : toute question est bonne, même "pourquoi écrire ?" ;))
séb h.

BlogueParade.com