Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

samedi 21 novembre 2009

Aujourd'hui, rien

" Mieux vaut apprendre à vivre calmement dans l'imperfection ;
  Que de supporter le stress de la perfection. "

Signé T.S.


Aujourd'hui, c'est décidé. Aujourd'hui, c'est le grand jour. Le jour J. Le Jour où je décrète solennellement cette journée,

"Journée internationale du congé férié des blogueurs et blogueuses"

Alors c'est ainsi que je vous annonce cette grande nouvelle.... en ce jour inoubliable, je le sens, je le sais, je sors les pieds de mon salon. Ainsi, avec beaucoup de soins, d'attentes et d'anxiété joyeuse, je retirerai mes pantoufles et les remplacerai par de réelles chaussures. Je changerai ce pyjama soyeux contre cet ensemble gris-marron qui sied si bien à cette journée d'automne. En cette journée, qui deviendra mémorable, je le sais, je le sens, je sors voir du monde. Beaucoup de monde. Probablement trop de monde même. Mais qu'à cela ne tienne, j'ai promis de vivre cette journée qui sera palpitante je le sais, je le sens.

Il y a peu de temps, je me suis promis de vivre et c'est aujourd'hui la première journée du reste de ma vie. Je m'arracherai donc à ce confort douillet pour me plonger dans des aventures rocambolesques, toutes aussi captivantes les unes que les autres. C'est ainsi que sur mon lit de mort, je le jure, je pourrai vous raconter des événements autres que les banales histoires d'amour du Dre Grey ou de celles désespérées de ces beautés. D'avoir bien vécu, je ne pourrai plus rien regretter lorsque sonnera l'horloge de ma dernière heure.

Alors, aujourd'hui, n'attendez rien de moi.

Je ne vous raconterai pas ma culpabilité de ne pas avoir tenté de vous divertir ;

Je ne vous raconterai pas cette histoire d'un parent venu engueuler le prof de son gars pour une note trop basse d'un travail réalisé par... le parent ;

Aujourd'hui, je ne vous entretiendrai pas sur l'histoire naissante de mes pulsions meurtrières devant cette publicité parlant de constipation... (quelle horreur!) ;

Aujourd'hui, je ne vous parlerai pas de Jérémy et de son pire Noël (mais suivez mon blogue, peut-être aurais-je bientôt l'occasion de vous écrire cette fable ) ;

Aujourd'hui, je ne vous mentionnerai pas cette série télé que j'écoute en rafales tellement je la trouve passionnante bien qu'effrayante (mais suivez tout de même ma prochaine " chronique du n'importe quoi et du n'importe quand " ) .

Alors, je vous en prie, aujourd'hui, n'attendez rien de moi. Je vais vivre la vraie vie avec du vrai monde dans des histoires sûrement vraies !...

Ça y est, je le sens, ça s'en vient, je vais vous le confier, je n'en peux plus, je dois vous le dire....




Aujourd'hui, je vais au Salon du livre... Alors, oubliez moi, (mais pour aujourd'hui seulement...).

2 commentaires:

S.J. Nadeau a dit…

Congé d'article ?
Congé de commentaires !
Bon salon ^^

Travailleuse sociale a dit…

C'est bon. :o)))

Y'avait trop de monde samedi pm mais c'était intéressant. J'ai acheté trois livres au hasard

- Hélène de Champlain de Nicole Fyfe Martel
- La belle Angélique- Nadine Grelet qui m'a dit que tout était vrai dans son livre qui se passe en Nouvelle France en 1789
- et Les gens fidèles ne font pas les nouvelles de Nadine Bismuth.

Bonne semaine.

BlogueParade.com