Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

mercredi 23 juin 2010

Mes vacances à la campagne

Chapitre 2 (suite)

Deuxième journée : La découverte des découvertes

En cette deuxième journée et puisque l’extérieur m’était encore étranger et quelque peu inquiétant, je décidai de partir à la découverte du chalet. Après tout, il y a bien 2 étages, deux vérandas couvertes et il est tout équipé, divans, vaisselle, coutellerie, literie. Tout. Je n’ai même pas eu à apporter mes oreillers. Ceux du chalet sont encore plus confortables que les miennes. Mais bon, c’est à peu près tout ce qu’il y a de luxueux ici. Lorsque je pris possession du chalet, la propriétaire en fit de même pour le prix de location ainsi que d’une somme de 300.00$, au cas où, je briserais quelque chose. Elle était tout particulièrement inquiète des griffes de Chat et me demanda d’être vigilante pour qu’elles ne brisent rien. Mais oui, que je lui répondis, Chat m’écoute vraiment au doigt et à l’œil. Quand je lui demande de monter sur le comptoir pour venir lécher mon yogourt et manger mes fraises, c’est sûr qu’il m’écoute. Quand je dis à Chat de détruire mes divans et mes plantes et que c’est pas grave, que je m’en achèterai d’autres, c’est quasiment épouvantable tellement il m’écoute sans bon sens. Enfin, pour calmer mes états d’âme devant cette quasi-certitude que je perdrais mon 300.00$ une amie avait tenté de me rassurer. « Un chat ne détruit pas les meubles tant et aussi longtemps qu’il ne se sent pas confortable. Ça lui prendra des semaines avant de s’attaquer aux divans. » Je vous le donne dans le mille, ça lui pris exactement 5 minutes avant de faire ses griffes sur le divan.

En réalité, le premier matin, la première chose que je fis fût de constater l’état de délabrement de ces divans. Ayoye ! Ils font dont ben pitié. Y’aura personne qui va avoir le goût de les détruire, sont déjà assez maganées de même ! On a plus le goût de les aider, les pauvres. Au moins, si je sors jamais du chalet de l’été à cause du castor, je vais savoir quoi faire. Je vais essayer de leur remonter le moral à ces pauvres divans. Même Chat,va probablement faire une dépression à se tenir sur des chaises et des vieux divans de même. C’est la madame qui aurait du nous payer pour accepter de vivre avec ça pendant toute une saison ! Je pense que je me suis fait avoir, moi là.

Je continuai mon exploration. Mis a part l’état des meubles, il n’y a pas grand-chose à redire de ce chalet, si ce n’est qu’il y a un moule à gâteau, vous savez un moule pour faire des gâteaux avec un trou au milieu. J’ai jamais eu ça moi un moule de même parce que ça aurait voulu dire « Je vais me faire du gâteau » ce qui veut aussi dire « Ben crisse, tant qu’à avoir un moule pis me faire du gâteau dedans, aussi ben n’en manger ! ». Honnêtement, tant que je n’avais pas ce fameux moule, le problème ne se posait pas. Mais maintenant qu’il est là, qu’il fait partie de ma famille pour l’été, qu’est-ce que je suis supposée en faire ? Bon Dieu que c’est dur la vie de chalet ! Y’a toujours plein de problèmes à régler, de solutions à trouver, je sais vraiment plus où donner de la tête. Bon un peu de méthode. Je vais commencer par mettre sur papier tout ce que j’ai à régler et ensuite, on verra ce qu’il est possible de faire. Voilà c’est écrit : Problème de moule à gâteau. Et si ça peut vous rassurez comme quoi je vais vraiment prendre la meilleure décision qui soit concernant ce moule à gâteau, j’aimerais devant vous tous ici présent, jurez sur la tête du propriétaire de Séries Plus, que si je ne prends pas la meilleure décision qui soit concernant l’utilisation de ce moule à gâteau, et bien, j’arrêterai d’écouter CSI Miami pendant au moins un an. Ce qui est à peu près le temps qu’il faut pour repasser au moins 5 fois les reprises des 5 saisons que j’ai déjà regardé au moins 4 fois chaque. C’est beau aimé quelque chose, mais faut pas non plus s’en rendre malade, c’est comme pour le gâteau finalement.

Après avoir inspecté tous les coins et racoins du chalet, je pris mon courage à deux mains et je sortis à l’extérieur pour aller courir à toutes jambes. En cette minute la plus longue de mon existence, n’écoutant que mon courage, je me suis alors dit que tous les castors du monde ne m’arrêteraient pas dans ma recherche de plaisirs estivaux. Et je m’étais bien promis de m’entraîner à fond puisque j’en aurais le temps. Je partis donc au milieu de nulle part sur cette route ou personne ne passe ni ne repasse et encore moins ne dépasse. Je me suis donnée un objectif : je vais aller jusqu’au croche là-bas en essayant de ne pas penser à l’ours qui a tué la joggeuse dans le parc de Valcartier il y a quelques années, ni à celui qui a tué mon ancien propriétaire de taudis, ou j’habitais avec ma famille dans ce petit village très très loin. L’objectif a été à moitié réussi, j’ai couru la moitié du chemin et je n’ai pensé qu’à un seul ours. Je trouvais que c’était pas mal. J’avais bravé absolument rien d’autre que ma peur et j’avais vaincu un ours imaginaire sur deux. Mais le lendemain, je ferais mieux, j’en étais convaincue. La saison de l’encabanement arrivait à sa fin. Mes vacances étaient vouées à la réussite, j’en étais certaine. Désormais, plus rien ne pouvait plus m’arrêter. Je décidai alors que dès le lendemain, je continuerais mon exploration. Le lendemain, j’irais à l’épicerie !

2 commentaires:

Une femme libre a dit…

C'est bien parti! Ces moules à gâteau sont parfaits pour faire un gâteau des anges qui est, vous le savez sûrement, le moins calorifique des gâteaux! Tellement peu calorifique qu'on en prend et reprend et que oups! il n'y en a plus...

En fait, pas mauvais de penser à l'ours quand vous courez, car ça va sûrement vous faire courir plus vite!

Travailleuse sociale a dit…

Très bonne suggestion, je m`y affaire et en donnerai des nouvelles, je m`y affaire dès que je trouverai une recette et... une imprimante.

BlogueParade.com