Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

vendredi 2 mars 2012

Cours 4...d'ombres et de lumières









N'ayant pas trop aimé les premiers cours, je partais pour celui-ci à reculons me demandant combien de temps j'allais encore y aller, tentant de me persuader que même si je n'aimais pas ça, j'aurais au moins de l'information que je pourrais mettre en pratique chez moi... et finalement j'ai été agréablement surprise. On faisait encore des ombres, encore une cruche mais à partir de dessin et non à partir d'un modèle réel. Le défi était donc moins compliqué et plus adapté à mon niveau qui est probablement niveau zéro. Le prof a été plus attentionné, a fourni plus d'explications comme s'il avait lu dans ma tête insatisfaite. Enfin, mes dessins ne sont pas encore prêts pour l'encadrement mais je trouve que j'ai appris et j'y vais pour ça. J'ai appris même si ma tête résiste à la théorie. J'ai toujours eu de bonnes notes à l'école mais ça c'était parce que je fournissais des efforts soutenus et intenses. J'ai un rapport difficile à la théorie. Il me semble que je ne comprends jamais rien à prime abord. Et puis, je dois m'informer, lire et relire, tenter de comprendre plusieurs fois et faire des liens avec des éléments concrets qui font du sens pour moi avant de pouvoir bien intégrer la matière... Et pour le dessin, c'est le même niveau de difficulté que pour tout autre cours de théorie. Moi que la lumière arrive de par là, que l'objet tente d'attirer la lumière, les contours la repousser... en tout cas, je ne suis pas certaine de bien répéter ce qui a été dit, je ne comprends pas grand chose. Mais je me dis qu'à force de trimer, un jour la lumière traversera la porte de mon incompréhension.

Alors je vous laisse avec mes esquisses, mes ombres, ma pomme, ma cruche, mon bidon de je ne sais quoi, genre huile ou essence... Et je continue à trimer.


Bonne fin de semaine.


TS

5 commentaires:

Une femme libre a dit…

Tiens! Le résultat est intéressant. C'est bien de persévérer. Le prof était à l'heure?

La théorie? Vous allez finir par l'apprivoiser. On sent et on voit que vous aimez le dessin. Faut pas lâcher et vous chercher un chum également.

Une première idée: dire à tous vos amis et connaissances et famille, tout le monde, que vous en cherchez un. Pas trop difficile et compromettant comme démarche. Allez, faites-le! ;o)

Travailleuse sociale a dit…

Le prof, comme à l'habitude, il est arrivé 10 minutes en retard, en même temps que moi.

Pour le chum, c'est plus difficile que le dessin, mais j'y pense c'est déjà une étape. Est-ce que je veux vraiment terminer ma vie seule ? Est-ce que je vais avoir raté ma vie personnelle à force de ne pas faire de choix ? Je ne suis pas encore à l'étape de l'affirmer par contre parce que seuls les aspects négatifs d'une relation me viennent à l'idée quand j'y pense trop fort. Enfin, on verra. Je laisse l'idée cheminer et on verra. Mais merci de votre sollicitude.

Une femme libre a dit…

J'ai une amie début cinquantaine qui a rencontré un homme de... 29 ans. On vient de se lâcher au téléphone, elle et moi. Sa fille est l'amie de ma fille. L'amie en question est une bonne vivante, toujours de bonne humeur, elle travaille, a deux filles ados, un bon excès de poids et est sans homme dans sa vie depuis plusieurs années.

Alors, elle s'est incrite dans un site que moi je ne connaissais pas (Badou est le nom je pense) et semble-t-il qu'elle a été très très franche, s'est présentée comme "une grosse femme en manque de présence masculine." rien de moins! Elle a eu beaucoup de réponses!

Rencontré ce jeune homme pour une baise d'un soir, c'était le plan de base. Ça fait deux mois de ça et il s'est pour ainsi dire installé chez elle et ils s'entendent super bien. Elle me dit que ça fait vraiment longtemps qu'elle n'a pas ri comme ça et qu'elle se sent super belle et bien avec lui. C'est le jugement social qui est dérangeant, me dit-elle, rien d'autre.

Pourquoi je viens écrire ça chez vous? Plus trop envie d'écrire dans mon blogue, je le déserte. Alors je squatte celui des autres, héhé!

Travailleuse sociale a dit…

Mais vous êtes bienvenue pour squatter mon blogue ! Je trouve que le mien est un peu désert...

La différence entre votre amie et moi c'est que je ne suis pas en manque de présence masculine ou enfin, je ne le ressens pas suffisamment pour me donner de la motivation. Je sais que ça ne va pas mais je reste dans mon flou existentiel relativement confortable... Je dis souvent que la motivation passe par l'action mais je prêche mieux que je n'agis.

Bonne journée femme libre.

Une femme libre a dit…

Mais il y a plein de différences entre elle et vous!

Si j'en ai parlé, c'est parce que j'étais plutôt stupéfaite de ce qui lui arrivait. Vous savez, quelqu'un de pas particulièrement jolie, grosse, avec un grand coeur, qui a constamment des problèmes de tous styles, l'un n'attend pas l'autre, qui fume comme une cheminée tout en n'étant pas en bonne santé, j'avoue, et je ne suis pas fière de ça, que je ne pensais pas qu'elle se trouverait un chum. Préjugés, préjugés...

Mais elle, la vie sexuelle en tout cas, lui manquait clairement. Elle en parlait souvent.

Vous, rassurez-vous, je vous laisse tranquille. Je ne vais pas venir vous persécuter jusque dans votre blogue pour vous pousser à chercher quelque chose qui ne vous manque pas, héhé!

Moi, par contre, je vais donner un dernier petit coup de recherche, juste comme ça... qui ne risque rien n'a rien. Et moi, ça me manque, pas tout le temps, mais si je m'arrête à y penser, oui, ça me manque. Surtout l'homme dans le lit, disons les choses comme elle sont.

BlogueParade.com