Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

samedi 24 mars 2012

Belle température

Je dois l'avouer, le beau temps a foutu à l'eau mon enquête sur l'état des ongles d'orteils du monsieur  tout-nu-pied dans ses gougounes brunes. Il faisait si chaud que j'étais certaine que le monsieur allait arriver au cours, DÉJÀ (!) nu-pied dans ses gougounes. Les paramètres scientifiques d'analyse allaient être grandement altérer étant donné qu'on ne pouvait comparer l'état d'ongles d'orteils ayant passé la journée dans l'ombre de souliers (ou dans la propreté d'un foyer... en espérant qu'il soit propre... j'espère que sa maison est propre, il n'est quand même pas question que je m'intéresse de si près à des ongles d'orteils de quelqu'un qui nettoie pas chez lui quand même, je suis pas folle... ) et qui étaient dénudés à un moment X de la journée, à des ongles nu-pieds toute la journée. Étant donné ce beau temps, ce soleil radieux et mon enquête à l'eau, j'étais totalement découragée. C'est la raison pour laquelle je ne suis pas allée au cours de dessin cette semaine. En espérant qu'il commence à faire vraiment froid, j'ai décidé de reporter ma mission à la semaine prochaine. De toute façon, ça fait trois semaines qu'on dessine des ombres  je peux très bien faire ça chez moi !!! :o)

Bon week end.

TS

lundi 19 mars 2012

Lire le présent

Cette semaine dans mon cours de dessin, j'ai une mission. Une grande mission. Une mission secrète... voir l'état des ongles d'orteils du monsieur nu-pied dans ses gougounes brunes. Certains prétendent lire l'avenir dans du thé ou encore dans une boule de cristal, pour ma part, je ne crois pas à ces sornettes. Cependant, j'ai un vrai don. Je peux lire le présent à partir des ongles d'orteils. Voilà comment je compte rendre ce cours de dessin enfin intéressant !!!!  

Sur ce, voici un petit avant goût (arrière goût ?) de ce qu'il vous sera possible de découvrir lors de mon prochain billet. Ce sera certainement un grand pas dans la direction de la connaissance de l'humanité ! 

...


...


...


...


...


...


...


...




C'est à suivre....


TS

vendredi 16 mars 2012

Cours no. 6


Hier, au cours de dessin, nous avons pratiqué les ombres sur un piteux pitou. Ce matin, mon pitou m'apparaît mieux que l'idée que j'en avais hier soir. Bon pas extra mais pour un dessin sur lequel je ne me suis pas trop appliquée et que j'ai gossé bon an mal an pendant deux heures, je trouve ça pas pire. Il n'est pas terminé et ne le sera pas, en tout cas pas sur ce papier. Ça m'apprendra à vouloir économiser. Le papier se détériore rapidement à chaque fois que j'efface. Faudrait que je le recommence. Je sais pas trop, peut-être mais le toutou ne me passionne pas suffisamment pour que je le reprenne. Enfin, je verrai. 

(En passant, le monsieur aux gougounes brunes n'a pas vraiment une grosse bedaine. Et il paraît mieux que je ne l'avais décrit la semaine dernière sauf pour les pieds nus dans les gougounes... Trop bizarre. :o) )

Bon week-end et prenez soin de vous,

TS





mercredi 14 mars 2012

Cours de dessin no. 5


En m'en allant à mon cours no. 5, je pensais à un monsieur dans le cours. Je me disais qu'il avait un beau sourire et qu'un peu arrangé, il aurait pu paraître pas pire. Juste comme ça, sans intention aucune, une pensée qui traverse le cerveau à un moment où l'heure de pointe des idées est passée depuis longtemps. Arrivée au cours, j'ai vu ce monsieur qui voyage en vélo et pour lequel je me demande, la tête bourrée de préjugés, "Mais comment qu'on peut avoir une si grosse bédaine en faisant du vélo tout l'hiver calvaire !!! ça serait-ti qu'il se cacherait là-dessous une petite histoire de grosses bières ?, alors je vois le monsieur enlevé ses bottes, ses gros bas de laine et se mettre nu pied dans des grosses gougounes brunes... Turn off numéro 1 ! Ouach que je me dis, j'ai pas osé regardé l'état des orteils juste pour ne pas me mettre des images dans la tête, du type d'images qui ne partent plus après même quand tu manges... ouach ! Donc, j'étais à peine revenue de ce sentiment de "ouach caca" que le ti-monsieur se penche et montre ses belles grosses bobettes grises.... Turn off number 2... Et là je me demande, est-ce que c'est comme ça que les autres me voient ? négligée ? est-ce que la repousse grise qui naît chaque mois à la racine de mes cheveux en repousse plusieurs ? Est-ce qu'ils se disent "Dommage, elle serait pas pire pour son âge ( tsé on oublie jamais de rajouter ça à partir d'un certain âge...) si elle était pas si négligée.... Laissez faire, j'aime mieux qu'on réponde pas à ça. 

Enfin, donc, comme j'y étais pour le dessin, j'ai commencé à dessiner. À ce cours, on a heureusement mis de côté la cruche pour dessiner une tête blanche de style "Moi Claude empereur romain".... et on a travaillé les ombres... Pour ce cours, j'étais parée. J'étais allée m'acheter un tout petit carnet pour gribouiller en me disant que j'allais arrêter de gaspiller des belles feuilles dans le cours... et oui, c'est tout l'émoi, vraiment, que me cause ce cours jusqu'à maintenant. Alors le prof s'est approché pour me dire que  mon dessin était trop petit. J'ai tourné la page de mon petit carnet et refait la tête plus large. Et le prof de redire que c'est trop petit. Et là j'ai compris qu'il en avait plus après mon ti-carnet qu'après mon dessin. 

Voici donc mon nouveau chef d'oeuvre... :o)  Dans la vie, c'est important de ne jamais manquer d'humour... Faut que je vous laisse, j'ai un carnet de feuilles plus grosses mais tout aussi cheap à aller acheter. 


Bonne semaine. 

TS




vendredi 9 mars 2012

Marylin finale



Voici la finale. Pour faire tenir le graphite, je mets du spray net... j'aime l'idée du spray net sur les cheveux de Marylin... :o)

jeudi 8 mars 2012

Ce soir, cours no. 5 de dessin

Mon petit doigt me dit qu'on va dessiner une cruche et des ombres...

Petit train va loin il paraît...

:o)

mardi 6 mars 2012

Alors ?

Voici, par étapes, ce que j'ai fait de mieux jusqu'à maintenant, enfin je crois.  Il y a du noir dans ses cheveux qui je sais n'a pas l'air naturel mais le fond sera noir et je verrai si ces trous dans ses cheveux où l'on voit le fond, ressortent plus naturellement. Ou peut-être je vais simplement les enlever... Mais à un moment donné, on ne voit plus clair et là je me demande, quand est-ce que ça finit un dessin ? :o)

Et vous, vous voyez des choses à améliorer ? (référence dessin du bas)








vendredi 2 mars 2012

Cours 4...d'ombres et de lumières









N'ayant pas trop aimé les premiers cours, je partais pour celui-ci à reculons me demandant combien de temps j'allais encore y aller, tentant de me persuader que même si je n'aimais pas ça, j'aurais au moins de l'information que je pourrais mettre en pratique chez moi... et finalement j'ai été agréablement surprise. On faisait encore des ombres, encore une cruche mais à partir de dessin et non à partir d'un modèle réel. Le défi était donc moins compliqué et plus adapté à mon niveau qui est probablement niveau zéro. Le prof a été plus attentionné, a fourni plus d'explications comme s'il avait lu dans ma tête insatisfaite. Enfin, mes dessins ne sont pas encore prêts pour l'encadrement mais je trouve que j'ai appris et j'y vais pour ça. J'ai appris même si ma tête résiste à la théorie. J'ai toujours eu de bonnes notes à l'école mais ça c'était parce que je fournissais des efforts soutenus et intenses. J'ai un rapport difficile à la théorie. Il me semble que je ne comprends jamais rien à prime abord. Et puis, je dois m'informer, lire et relire, tenter de comprendre plusieurs fois et faire des liens avec des éléments concrets qui font du sens pour moi avant de pouvoir bien intégrer la matière... Et pour le dessin, c'est le même niveau de difficulté que pour tout autre cours de théorie. Moi que la lumière arrive de par là, que l'objet tente d'attirer la lumière, les contours la repousser... en tout cas, je ne suis pas certaine de bien répéter ce qui a été dit, je ne comprends pas grand chose. Mais je me dis qu'à force de trimer, un jour la lumière traversera la porte de mon incompréhension.

Alors je vous laisse avec mes esquisses, mes ombres, ma pomme, ma cruche, mon bidon de je ne sais quoi, genre huile ou essence... Et je continue à trimer.


Bonne fin de semaine.


TS
BlogueParade.com