Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

vendredi 6 août 2010

Bilan de chalet (partie 1)

Et oui, nous y voilà. Il fallait bien que ça arrive un jour.

Vous m'imaginez probablement roulée en boule par terre me frappant la tête contre les divans d'avoir à quitter ce monde d'oisiveté, mais détrompez-vous, il n'en est rien. Non pas que je n'admire plus ce paradis terrestre mais même trop de bonheur, tout le temps, peut être lassant. Trop de bonheur c'est comme trop de café. Au début c'est délicieux mais quand on en boit trop c'est...

Mais ... qu'est-ce... mais ahhhhhhhhhh!!!!!!!! ahhhhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!!!!!

Chat vient d'apparaître devant moi avec une souris dans la gueule.

ahhhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!

Les ours imaginaires et les souris pour moi, c'est pareil. Mon cerveau produit alors une hormone qui sécrète une sorte de terreur extrême et qui m'empêche de réfléchir normalement.

ahhhhhhhhhhh!!!!!!!!!

Plus tard, beaucoup plus tard, j'imaginerais les pensées de Chat à ce moment. "Mais je suis petit et la souris, infiniment petite et toi, bien toi, tu pourrais juste l'étouffer en la placant entre deux bourrelets... Et tu oses hurler à la mort ! Rien à comprendre. Qu'est-ce qui m'a donné une maitresse trouillarde comme ça? Qu'on me la remballe, je veux mieux que ça !"

Mais pour l'instant, je sors du chalet et accourre chez le mari de la propriétaire. Je me dis qu'avec sa capacité à terroriser tout le voisinage avec sa carabine, il pourra probablement faire quelque chose pour moi. C'est ça. La carabine, bonne idée, surtout qu'il n'oublie pas la carabine. Euh, non, souris dans gueule de chat, carabine pas bonne idée.

Malheureusement (ou heureusement ?), le diable n'était pas chez lui. Que pouvais-je faire ? Retourner chez moi en abandonnant Chat avec la souris ? Pas bon. Attendre trois jours que Chat ait mangé la souris, pour retourner au chalet? Et dormir dans le char ? Pas bon. Je n'ai pas le choix. Je dois affronter la situation par mes propres moyens.

J'ouvre la porte et met un pied dans le chalet. Lentement, de mon regard effrayé, je fais le tour des lieux. Rien, plus de Chat, pas de trace de souris. Alors trente minutes plus tard, je mets un deuxième pied dans le chalet. J'étais alors déterminée à me transformer en camp de concentration terrorisant pour souris terrorisée. Avant de descendre dans les affres de la cave, endroit approprié pour sévices corporels en tous genres, je m'emparai de tout ce qui pouvait constituer une arme de torture c'est à dire un journal et une bûche (hein ?). Profonde respiration. Je descends. Une marche et puis deux et voilà, une troisième. Je finis par arriver en bas et tout ce que je vois c'est Chat, couché tranquille dans un coin l'air de dire " T'as un problème ? " Plus de souris, plus rien.

Résultat ? Chu tannée !!!!!! Pu capable !!!! Je m'en retourne en ville !!!!!!!

5 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Tout d'un coup, j'entends la toune de Beau-Dommage dans ma tête :

"Laisses-moé pas r'tourner en ville, tape-moé sur ma tête de bois. ..."
;)

Travailleuse sociale a dit…

Oui, je vais sûrement regrettée dans un ou deux mois, mon coin tranquille. Enfin, l'équilibre est dur à atteindre.

Une femme libre a dit…

C'est bien la campagne et économique en plus, même plus besoin de croquettes pour le chat...

Travailleuse sociale a dit…

Oui j'appuie. Vraiment économique. Pas beaucoup de magasins pour dépenser, pas de cinéma à moins de 50 km, mais aussi des parcs gratuits, beaucoup d'endroit pour faire du sport, ça j'ai aimé ça.

Bon dimanche.

Travailleuse sociale a dit…

Et oui oh ! avantage suprême, pas de problème de stationnement !

BlogueParade.com