Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

mercredi 31 mars 2010

Journal spontané - joli garçon

Ai finalement décidé de donner chance à amour et ai invité joli garçon à souper à maison. Je sais, semble plus invitation à coucher que à souper mais bon, printemps arrivé, hormones stimulées, assiste impuissante à lutte interne entre cerveau et hormones. De toute façon, mère m'a déjà dit que pour pas passer pour guidoune et m'assurer de bâtir relation respectueuse à long terme, dois attendre avant de coucher avec joli garçon. Prends donc mon mal en patience et attends fin du souper avant de coucher.

Le problème avec joli garçon c'est que pas comme au comptoir de fruits et légumes. Ai pas occasion de tâter si marchandise est de bonne qualité avant achat. Joli garçon commence donc par enlever mes vêtements. Ensuite, quand joli garçon enlève son pantalon, découvre petit pénis. Dois donc remettre lunettes pour trouver petit pénis. Ensuite, enlève mes lunettes et pénis grossit, pour cause d'astigmatisme. 

Une fois petit pénis passe de grosseur ibuprofène 200 mg à ibuprofène 400 mg, joli garçon s'installe sur moi dans position missionnaire. D'habitude, ça me dérange pas aller par dessus, mais cette fois, ai peur d'échapper Ibuprofène 400 mg pour cause d'envol de Montgolfière (réf. journal spontané 23 mars 2010). Me dis que suis pas folle et ai pas non plus l'intention de travailler plus fort que valeur marchandise.

Donc, joli garçon s'installe dans position missionnaire et commence mise en scène. Moi, de mon côté, suis prête à jouer comédie. Pendant que j'attends que action commence, je jouis d'une vue imprenable sur narines de joli garçon. Vue de nez me fait penser que peut-être serait plus intéressant de sentir chat...

Concentration, concentration. Enfin, suis contente de rien voir dans narine. Est déjà ça. Pense alors à quoi manger demain midi et espère que joli garçon sera parti sur heure du dîner. Imagine scénario pour faire fuir joli garçon. Péter ? Roter ? Gratter derrière avant de pétrir pain ? Comment dire à joli garçon que suis pas intéressée de passer vie avec Ibuprofène 200 mg (maximum 400 mg) ... Ai trouvé.... Pendant que joli garçon dort dans nuit, vais sortir dehors et vais dessiner bouche, nez et yeux sur char. Matin venu, va sortir tête par châssis et va parler avec char... Après, devant air ahuri de joli garçon, lui dirai : "Non, non, je parle pas souvent à char. Juste quand char va pas ben... "

Cotation de joli garçon :

Sensation : 0
Plaisir :      0
Chaleur : -40 degrés
Intérêt :     Parler avec char.

2 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
BlogueParade.com