Bienvenue sur mon blogue de lecture virtuelle !

Pour tout vous dire, je suis une travailleuse sociale qui est devenue enseignante. J'aime écrire. Honnêtement, depuis ses tout débuts, je m'oblige par ce blogue, à écrire et ainsi me maintenir dans un processus de création. Je n'ai pas vraiment d'objectifs autres que d'écrire et de me divertir. J'espère aussi que vous saurez trouver un peu de plaisir à me lire.


Vous êtes invités à échanger vos commentaires.


Alors bonne lecture !

Les chiens ont des maîtres, les chats des esclaves...

mercredi 7 avril 2010

Au royaume de la coiffure

Aujourd’hui suis allée chez coiffeuse. Vais la voir le moins souvent possible, mais me décide quand repousse de gris me fait honte. Chaque fois que arrive chez coiffeuse, ai l’impression que situation est limite catastrophe. Fiou était grandement temps !  Coiffeuse dit toujours : « Une chance que vous êtes venue, un peu plus pis… ». Ai jamais su quoi venait après un peu plus pis… un peu plus pis tombais enceinte avant mariage ? un peu plus pis attrapais cancer de prostate ? En tout cas, le saurai probablement jamais parce que suis pas vraiment intéressée à savoir.

Mais sais que coiffeuse se préoccupe beaucoup de son physique. Toujours propre, sent toujours bon, toujours bien coiffée (ben oui, est coiffeuse quand même). En plus, coiffeuse a perdu beaucoup de poids. Coiffeuse devrait penser à raffermir corps plutôt que faire fixation sur repousse de gris de cliente parce que gras de bras ballottent sans bon sens pendant coupe de cheveux. Un peu plus pis reçois gras de bras dans face…

Avant de passer à lavage de cheveux, assistant-coiffeuse met teinture sur cheveux. Assistant-coiffeuse arrête jamais de parler. Parler est comme maladie vénérienne. Sait pas comment il a attrapé, mais peut plus s’en débarrasser.

Assistant-coiffeuse me dit : « Fait beau hein ? Ça l’air qu’on s’en va du bon bord ! » Bon , assistant-coiffeuse a probablement coulé cours de secondaire trois en littérature. Encore un autre qui s’en va du bon bord. Phrase creuse sur météo répétée tous les ans. Devrais enregistrer québécois au printemps et faire jouer enregistrement chaque année et dire : « As autre chose à déclarer sur météo québécois pâmé par température ? Fait frette ? Fait chaud ? On s’en va du bon bord ?… ».

En plus, me demande comment assistant-coiffeuse réagirait si je répondais : « Ben suis pas certaine de quel bord on parle. Parce que de ce bord-là, dans 8 mois, va être janvier pis va faire frette ! ». Hein ??? Assistant-coiffeuse aurait l’air fou en maudit, hein ??? Probablement que réplique bousillerait plan de match de discussion de la soirée? Hein ???

Quand entre dans salon de coiffure, me dis tout le temps qu'il y a dont ben beaucoup de monde qui travaille-là. Et personne a la même job. Me demande comment ça se fait. Me dis qu’ils ont du lire Taylor et développé efficacité usine au maximum avec chaque maillon de usine qui fait le minimum, le plus vite possible. Salon de coiffure est comme usine de montage de cheveux.

Ai aussi l’impression que entre dans château avec monde pas important et autres plus importants. Plus bas niveau de domestiques semble être réceptionniste. Quand j'appelle, elle peut jamais prendre décision toute seule. Elle dit tout le temps : - « Je peux vous aider ? » - « Oui aimerais prendre rendez-vous avec coiffeuse. » Elle répond. - « Un instant s.v.p. » et coiffeuse vient au téléphone. Me demande vraiment pourquoi a réceptionniste si elle peut pas prendre rendez-vous. Véritable mystère pour moi. Deuxième niveau de domestiques : laveuse de serviettes blanches. Un peu plus important que réceptionniste mais pas assez pour parler à cliente. Troisième niveau : assistant-coiffeuse alias étendeur de teinture. Lui est un peu plus important parce que peut parler sans arrêt à cliente et personne lui dit rien. Quatrième niveau : Laveuse de cheveux avec bonus de substance reluisante pour cheveux. A le pouvoir de donner bonus mais dépend comment elle se sent. Et cliente a pas un mot à dire. Pour finir, niveau ultime, coiffeuse. La plus haute dans hiérarchie. Coiffeuse est comme reine du salon. C'est très difficile se retrouver dans hiérarchie de royaume.

Pendant que reine du royaume de coiffure s'affaire sur ma tête avec gras de bras ballants, me suis demandée, où est fou du roi ? Petit ridicule qui fait rire tout le monde ? L'ai compris quand ai reçu facture. Et c’est pourquoi attends que repousse de gris revienne en force avant de revenir dans château.

2 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Petit fou du roi de coiffeur savoir faire rire dans barbe pas trimée ;)

Travailleuse sociale a dit…

:o)

BlogueParade.com